Les deux scènes

Les deux scènes
Spectacles / Pureté Classique
  • Vendredi 8 Avril 2016 à 20h00
  • Au Théâtre Ledoux
  • Tarif B
Propos d'avant-concert à 19h15

Pureté Classique

Alexei Ogrintchouk du Concertgebouw d'Amsterdam

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

Mozart et Schubert incarnent tous deux l’esprit viennois, fait de raffinement et de légèreté. Chacun connaît le génie de Mozart enfant et adolescent, jouant pour les souverains et les grands de son temps, on ignore souvent le talent précoce de Schubert, qui dans un milieu beaucoup plus modeste et fréquentant seulement la petite-bourgeoisie des faubourgs de Vienne, écrit ses premiers chefs-d’œuvre à 15 ans!

La Symphonie n° 3, composée en 1815, à 18 ans, par Schubert est le reflet du goût italien si dominant à Vienne à cette époque où la grande star était Rossini. En miroir, le Concerto pour hautbois, de Mozart, composé en 1777, à l’âge de 21 ans, est un «must» du répertoire des hautboïstes. Le brillant hautboïste Alexei Ogrintchouk, soliste de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam - l’orchestre le plus stylé au monde dans ce répertoire - et désormais chef recherché, sera avec l’orchestre pour servir ces œuvres de jeunesse des deux grands «immortels» viennois.

FRANZ SCHUBERT
La Harpe enchantée, D 644, ouverture

WOLFGANG AMADEUS MOZART
Concerto pour hautbois et orchestre en do majeur, K 271k / K 314
Symphonie n° 24 en si bémol majeur, K 182

FRANZ SCHUBERT
Symphonie n° 3 en ré majeur, D 200

Icône PDF PROGRAMME DE SALLE

1h20 avec entracte

Hautbois, direction: Alexei Ogrintchouk, Du Concertgebouw d’Amsterdam / Orchestre Victor Hugo Franche-Comté